Avenue de la Libération

Comme cela avait été évoqué dans un précédent article, les arbres existants avenue de la libération sont en cours d’abattage par les services techniques pour des raisons à la fois sanitaires et de sécurité.

Ces arbres plantés en mars 1962 (ils ont donc 60 ans) par « les services communaux de cylindrage », l’ancêtre du service « voirie », sont mal placés car situés au milieu des trottoirs, empêchant, ainsi, une utilisation en toute sécurité de ces derniers, notamment des élèves se rendant au collège qui préfèrent souvent marcher sur la chaussée, au risque d’être percutés par les automobiles.

De plus l’état sanitaire de certains de ces arbres est à terme une menace pour les usagers.

Le projet de réfection de l’avenue intégrera, bien sûr, de nouvelles plantations d’espèces à hautes tiges pour retrouver les bienfaits que procure la nature en général et les arbres en particulier, sur le plan environnemental, mais aussi sur celui du confort que procure les ombrages.